mercredi 3 février 2010

Un déménagement presque parfait : parce que je veux m'en souvenir. (2e partie)

Par Cecilchen, mercredi 3 février 2010 à 16:44 :: Nouvelles du front

The D-Day !

Je me sens un peu aigrie et contente à la fois, c'est normal, je pense !

On est censés avoir de l'aide de nos amis proches. Sophie (of course !) et Nico, Lucile, mais aussi Jérôme et Vianney.

Jérôme doit arriver sur les coups des 9h pour qu'on aille chercher le camion ensemble, à quelques kilomètres de là. On part tous les deux en clio. Je suis fière d'être au volant. Il me fait deux-trois remarques, et ça me détend incroyablement ! :)

10h, nous sommes tous à l'appartement, et on commence alors une vraie partie de GiantTetris avec tous nos meubles et nos cartons. Tout s'enchaîne, et le camion est plein en deux temps trois mouvements. Les voitures sont remplies elles aussi. Nous partons tous pour La Maison sur les coups de midi. Déchargement dans la joie et la bonne humeur. Les lits sont passés par la fenêtre du premier... Sacrément pénibles et étroites, ces maisons amiénoises... Le soleil pointe le bout de son nez, nous en profitons donc pour déjeuner en T-Shirt sur la terrasse... Un 21 novembre...



15h, on repart tous à l'appartement pour un autre voyage (le dernier). Il est 17h quand le camion rempli et toute l'équipe retournent à la maison. Je reste avec Lucile pour le ménage. L'agence doit passer à l'appartement pour une visite à 18h... La nostalgie revient, bien puissante. Nous n'échangeons que peu de mots...

19h, retour à la maison avec Lucile et les chats (restés toute la journée enfermés dans un appartement presque vide, ils étaient perurbés !), pendant que l'équipe des Gentils Déménageurs est partie ramener le camion.



Horreur : tout est empilé au rez de chaussée, et nous avons juste envie de nous coucher... Moment de sollitude... On ne peut même pas passer d'une pièce à l'autre...



Allez hop, après un dernier effort, tout est rangé, et une soirée raclette s'organise pour récompenser tout le monde des sacrés efforts fournis.



Voilou ! Je suis contente d'avoir écrit tout ça... "Fallait le faire", quoi :) Et pour moi, ca marque vraiment La Fin de cette aventure.

Bisous aux hypothétiques lecteurs !

36 commentaires :: aucun trackback