Une page se tourne.

Par Cecilchen, jeudi 27 mai 2010 à 17:00 :: Nouvelles du front :: #313 :: rss
J'ai revu mon maître, aujourd'hui. Mon seul et unique maître. Nous nous sommes embrassés, fort émus de cette rencontre inattendue.
Pierre partira en retraite à la fin de l'année. C'est une grande perte pour l'institut... [Je ne le reverrai plus].
J'aurais au moins eu la chance inouïe de croiser sa route, et d'être sauvée par lui.

Les dernières paroles qu'il m'a conférées, aujourd'hui :
"Il faut écouter, écouter, écouter.
C'est avec notre sensibilité qu'on visera juste.
Tout ce qu'on fait, on a raison de le faire, et on le fait bien, parce que nous seuls avons connaissance de la chose, à force d'expérience.
Nous seuls les connaissons vraiment, les gamins. N'écoutons pas (trop) les conseils utopiques des formateurs. C'est avec notre propre sensibilité, notre propre ressenti, qu'on visera juste. Il faut avoir confiance en son instinct."


Amen.

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.