Poeme Enfin retrouvé...

Par Cecilchen, mardi 2 février 2010 à 20:26 :: Nouvelles du front :: #282 :: rss
Crêpe de la chandeleur,
Saute, crêpe de bonheur!
Sors de la poêle qui trébuche
Sur les bûches,
Et danse jusqu'au plafond
Où les jets de flamme font
Danser leurs reflets en rond.

Le beurre chante en grésillant.
Oh ! comme la pâte a bonne mine !
On dirait que la lune, en prenant son élan,
A perdu son teint de farine.

Allez, sautez, sautez plus haut,
Crêpe ardente, ô lune dorée !
Si vous ne pouvez plus, d'un saut,
Rejoindre la voûte éthérée,
Allez donc, au moins, vous loger
Au-dessus de la vieille armoire
Et de cet observatoire
Vous pourrez nous protéger.

(Claude Jonquières)

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.