vendredi 24 octobre 2014

Adieu.

Par Cecilchen, vendredi 24 octobre 2014 à 10:30 :: Nouvelles du front

Je suis étonnée de m'en étonner mais c'est plus fort que moi.
Elle grandit, c'est indéniable. Elle court avec les pigeons, s'intéresse aux autres enfants. Grimpe, escalade, court, pousse, tire, baragouine, réfléchit, envisage puis agit.
"Ai-je le droit ?" J'ai quand même un coup d'oeil de temps en temps pour vérifier, oui.
Et elle a un tout autre visage quand elle fait tout ça.
Je perds mon bébé.
Je pourrais la regarder pendant des heures, je suis heureuse de la voir pleine de vie, mais c'est difficile de la perdre.

aucun commentaire :: aucun trackback

lundi 20 octobre 2014

Rétrospective...

Par Cecilchen, lundi 20 octobre 2014 à 10:48 :: Nouvelles du front

...

Juin 2013 : J'ai soutenu mon mémoire et validé mon master. Dernière fois que j'ai vu mon idole. Les gens...

Juillet 2013 : Lucie se marie. Vacances à la campagne, un bien fou. Violette rencontre son arrière grand-mère. On oublie tout et tout le monde, ou presque.

Août 2013 : On se prépare à la reprise du taf. Le moral est dans les chaussettes. Je stocke mon lait maternel au congélateur. C'est le début d'une grande aventure qui va durer presque un an. Je commence la rééducation post-natale.
Le 13 juillet à 16h30, des acouphènes surviennent dans mon oreille gauche.

Septembre 2013 : On vit à 200 à l'heure. Je tire 900ml de lait par jour pour ma princesse, c'est toute mon occupation.

Octobre 2013 : On vit à 300 à l'heure. Je m'épuise. Au zoo de Beauval, Violette s'émerveille des petites bêtes. La diversification alimentaire a commencé et ma production de lait commence à chuter tout doucement. J'ai du mal à encaisser.

Novembre 2013 : Je me sens incomprise, critiquée, insultée. Je ne supporte plus rien ni personne. Je m'isole.

Décembre 2013 : Mon père se fait diagnostiquer un cancer du poumon.

Janvier 2014 : Ma grand mère rejoint brutalement son mari et ma mère. C'est le début de la dégringolade. Je perds, ce jour la toute la famille qui me restait.
Je pèse 49 kgs et même Violette ne me donne pas envie de me battre. Premières angoisses pour un bébé malade, premières urgences. On commence les bébés nageurs. La rééducation post-natale se termine enfin.

Février 2014 : Clash au taf. Je n'en peux plus. Laudine nait. Je recours pour la première fois.
Les vacances à la montagne sont un grand bol d'air.

Mars 2014 : Un tournant au taf, je reprends pieds : Je suis réconciliée avec Anne-Cécile, quitte à me fâcher avec d'autres. Violette rencontre un ostéo et un médecin homéopathe pour tenter de mieux dormir, je me sens enfin entendue.

Avril 2014 : Enceinte, ma belle-soeur se marie. Je suis inspectée. Nous partons en vacances à Perpignan. Je vais cherche mon diplôme de Master, mais Elle n'est pas là.

Mai 2014 : Lucie est enceinte. Violette se fait baptiser. Nous nous disons "oui" pour la vie. Marie rencontre Guillaume.
1 an et 2 jours, premiers pas toute seule pour Violette. Mon père doit recommencer les traitements.

Juin 2014 : Mise au point finale au travail, plus jamais ça. Mes acouphènes ont disparu. Le 18, RDV chez le gynéco, je fais 54kgs. Nous nous inscrivons au Marathon.

Juillet 2014 : Je reçois mon avis d'inspection à la maison, gratifiée d'1,5 point et de nombreuses éloges sur mon travail. Si les collègues pouvaient le lire ! Je jubile.
On souffle un grand coup à Berlin et à la campagne, avec la nouvelle voiture ! Je rends mon tire-lait à la pharmacie. J'ai enfin mon retour de couche et commence à m'imaginer une 2e grossesse.

Août 2014 : On trie par le vide, à la maison et dans la tête. Ça fait un bien fou ! Daphnée nait. Violette dort. Gaston arrive dans notre foyer. Mon père est KO avec la radiothérapie. Nouvelle étoile sur le ventre.

Septembre 2014 : Virgile nait. Et déjà une nouvelle année scolaire recommence. Avec ses lots de tensions mais aussi de petits bonheurs quotidiens. 3 jours d'acouphènes, je redeviens folle. Mais ils ne durent pas. J'ai envie d'un bébé. Mon père reçoit des résultats encourageant.

Octobre 2014 : C'est le Marathon. Un déclic. Un premier jour du reste de ma vie.
Et je me rends compte que non, je n'ai pas envie d'un autre bébé tout de suite.

aucun commentaire :: aucun trackback

Le temps passe

Par Cecilchen, lundi 20 octobre 2014 à 10:15 :: Nouvelles du front

Ma magnifique petite créature a grandi... Chaque petite étape de son développement me rend toujours plus fière.

Ce fut une année difficile, et malgré tout l'amour que nous lui portons, il y a eu des moments où nous en sommes presque venus à regretter cette époque où nous n'étions qu'à deux "bien tranquilles".

Globalement, devenir mère a donné un sens plus profond à ma vie. Elle est ma priorité absolue. Ma raison. Elle me raisonne, et tourne mon regard vers l'avenir. Elle me fait relativiser. Elle m'aide à rationaliser, matérialiser, garder le cap. Et pourtant ca n'a pas toujours été facile avec les 14 mois d'allaitement et presque autant de nuits agitées par un bébé insomniaque.

J’atterris seulement. Elle a 17 mois aujourd'hui.

aucun commentaire :: aucun trackback