Ce que nous savons de gustave...

Par Cecilchen, lundi 14 mai 2007 à 13:56 :: Gustave et compagnie :: #133 :: rss
20 septembre 2006
Ah ! Mon cher chri chat Gustave,
Aprs un dbut de vie marqu par l'errance, de rues en rues, en qute continuelle de nourriture, te voil qui claudiques, qui luttes contre la mort : tu as t renvers par une voiture.
Ta hanche droite a quasiment tout pris : elle est brise, broye. Et ta queue, aussi, t crase lors de l'accident ; elle n'est plus qu'une plaie infecte qui attirera bientt les parasites.
Seul, tu ne sauras survivre bien longtemps dans la jungle de la ville...

21 septembre 2006
Alors, tu tentes quand mme ta chance ? Tu essayes de continuer de vivre, et tu te bats ? Tu crois vraiment que tu y arriveras, seul ?
La nature des lois que nul ne peut transgresser, et certainemant pas toi, sans nom ni sans famille.
Dans la rue, un chat bless s'teint obligatoirement. Il n'y aura pas d'exception faite pour toi.

22 septembre 2006
Gustave, c'est ton jour de chance.
Te voil sur un rond point, en centre ville d'Amiens. C'est le soir. Il y a du monde en voiture, beaucoup de monde.
Bouge de l, Gustave, tu vas y passer sinon. Coups de klaxon. Personne ne s'arrte pour sauver ce pauvre petit chat bless que tu es.
Personne sauf une... et c'est de dbut de ta nouvelle vie !
Sofy t'a vu, et elle, elle n'a pas hsit. Elle t'attrappe, puis direction vtrinaire, chez lequel tu vas subir une ablation de la queue :(
Puis tu restes quelques jours au calme chez le frre de Sofy. Immobilis dans une caisse en carton, on attend que ta hanche se ressoude un peu...

19 octobre 2006
Sofy me contacte, pour savoir si je saurai te donner l'amour et les soins que tu mrites, jusqu' la fin de ta vie.
Aprs une hsitation d'une minute trente environ, je donne une rponse quasi dfinitive la demoiselle : OUI.
Seul problme qu'il me reste alors : laborer une stratgie pour convaincre PoueT d'accepter de vivre avec un chat dans un appartement de 90m couvert de moquette claire... (il n'a jamais eu d'animal de compagnie et il est plutt... rticent, voyez-vous ?).
Le lendemain, c'est un OUI dfinitif que je donne Sofy.

Lundi 23 octobre 2006
Te voil chez nous, renifflant canaps, tables, chaises, et moquette claire, t'y frottant. Tu as l'air de bien aimer ton nouveau chez toi !
Nous dcidons de t'appeler Gustave (mme si Haku, prnom donn par Sofy en attendant de te trouver une famille, n'tait pas mal non plus :) )
Tu deviens rapidement Gustavo, Gustavigo, El Embuscador (= le chat qui s'embusque), Gus, GusGus, MiniGus, Mini...

Les mois passent, passent, et tu as l'air d'tre bien chez nous, mme si la vie des rues semble aussi te manquer... et oui, pas facile de passer de "chat des rues" "chat d'appartement" !
Nous, nous sommes chaque jour un peu plus heureux de t'avoir nos cts.
Tu es un chat bavard, pot-de-colle, clin, ronronneur, fugueur, aussi, un peu (dans quelle angoisse tu nous as plongs quand tu es parti 5 jours entiers ! rrrrrh)
J'aime te prendre dans mes bras, te cajler, t'entendre ronronner de plaisir et sentir tes griffes se planter dans mon pull, ds le matin.
J'aime quand, au petit djeuner, tu miaules jusqu' ce que je te prenne sur mes genoux, et quand tu fais ensuite ton fier en face de PoueT, qui ne supporte pas les chats table.
J'aime quand tu viens me donner des coups de tte quand je bois mon th, et quand j'en renverse partout, du coup.
J'aime quand tu t'installes sur mon clavier d'ordinateur ou sur mon livre, un peu boudeur, d'un air de dire "a va bien maintenant, viens me faire un clin !".
J'aime quand tu fais le fou avec une feuille morte ou un sachet en plastique.
J'aime te gratter le ventre quand tu te roules au soleil sur la terrasse ; j'aime quand tu t'tires de tout ton long quand je fais a.
J'aime te voir griffer le canap, sauter sur la tl, ouvrir tout seul la porte fentre du salon, pour tenter l'escapade dans les jardins de la rsidence.
J'aime te regarder humer longuement les arbustes qui s'y trouve, lorsque tu y parviens.
J'aime quand tu dors, et quand, plong dans tes rves, tu bouges tes pattes et tes moustaches.
Je t'aime du matin jusqu'au soir !

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.